Guides et Stratégies d'Études; Formations

Qu’il n’y ait point,
je te prie,
de contestation
entre moi et toi
Genèse xiii. v. 8

Série apprentissage avec autres

Médiation par les pairs

(Peer mediation)

Les programmes de médiation par les pairs sont des processus de résolution de problèmes interpersonnels qui requièrent l'aide d'un tiers neutre (un pair), pour les étudiants à gérer efficacement leurs conflits. Ce procédé a été jugé efficace dans plusieurs écoles américaines, aidant les élèves à modifier leur façon de gérer adéquatement et sans violence les situations conflictuelles de leur vie. Les changements positifs apportés par ces programmes incluent l'amélioration de l'estime de soi, des compétences de l'écoute et de pensée critiques, du climat scolaire de même que la réduction des actions disciplinaires et des batailles à l’école. Ces compétences sont de plus généralisées à l’extérieur des murs de l’école .

Le procédé est volontaire pour les deux partis:
les médiateurs ne prennent pas les décisions, mais plutôt orientent la discussion vers une résolution gagnant-gagnant (win-win) pour les deux partis afin d'éviter l’escalade du conflit. Les intervenants scolaires chargés de la discipline incorporent souvent la résolution de conflit dans leurs stratégies et leurs procédés.

Les types de problèmes incluent

La rumeur et potins Les assauts mineurs et bousculades
Vandalisme Tricher et voler
Confrontations raciales et culturelles Les difficultés de relation/harcèlement
Les disputes parascolaires ou hors de classe

Les problèmes plus sérieux exigent la référence professionnelle
et ne sont pas traités par la médiation par les pairs. Ceux-ci incluent : l'abus sexuel, l'assaut, le suicide, l'usage de drogue, la possession d'arme, et ceux qui impliquent des problèmes légaux.

Les coûts d’implantation d’un programme de médiation par les pairs incluent le matériel (affiches, promotion, etc...) un lieu réservé à la médiation et à la formation des médiateurs. Il requiert de plus l'appui du personnel, de la direction de l’école et un système de récompenses possibles pour les médiateurs en perte de motivation.

Ce qui suit résume les éléments concernant:

  • Le processus d’implantation d’un programme de médiation par les pairs
  • Les étapes d’une entrevue de médiation par les pairs.

Commencer un programme dans votre école

La période de planification est critique
La médiation par les pairs requiert à la base le consentement des étudiants et les médiateurs bénéficient d’un encadrement régulier de la part des responsables du projet.

Un comité d’intervenants composé d’un coordonnateur expérimenté et respecté et de quelques professeurs ou professionnels volontaires à s’engager dans cette démarche. L'équipe :

  • Recherche les fondations de la médiation par les pairs
    du système de résolution de conflit et de discipline de l'école, de l’adhésion des administrateurs et des élèves
  • Développe et fournit une vision claire
    de son programme de résolution de conflits

Cette vision inclut un survol de la publicité, de la formation, de la pratique, des modèles, et de l'évaluation.

Le but est d'instruire les diverses communautés de l'école sur la médiation par les pairs, ses réussites et limites liées à l'établissement, l'exécution d'un programme qui permet une coexistence paisible en milieu scolaire, gérant les conflits de manière non violente.

  • L'équipe fixe l'engagement et l'appui
    de l'administration de l'école, y compris des accords de tous les groupes principaux d'école de suivre cette pratique (professeurs et administrateurs y compris)
  • L'équipe s’engage à participer à long terme:
    aux réunions de préparation, à la pratique de la médiation, et à la recherche continue des causes de la violence et des moyens d’y remédier.
  • Le coordonnateur agit comme agent de liaison entre les groupes principaux, incluant:
    L’équipe de direction, l’ensemble des élèves, les administrateurs, les groupes de parents et les professionnels.
  • Les fonctions principales incluent:
  • Développer un noyau d'adultes au sein de la communauté scolaire pour effectuer et modeler le programme de médiation
  • Surveiller la sélection, la formation, la motivation, et les compte rendu des médiateurs
  • Servir de médiateur qualifié et faciliter la mise en train de programme
  • Établir le protocole pour l’appropriation du programme
  • Choisir et planifier des rencontres de discussion de cas avec les médiateurs
  • Tenir des archives et voir à la promotion du programme par des bulletins, les sites Internet, etc.
  • Tenir à jour la littérature et la recherche
  • Travailler de façon proactive pour surmonter les résistances du milieu au changement de pratique éducative
  • Développer et entretenir la participation des groupes stratégiques, y compris les parents

Choix des médiateurs :

  • Le choix des médiateurs devraient refléter la diversité
    de l'école (culture, sexe, comportement, rendement scolaire, race, etc.)
  • Le processus de sélection devrait être rendu public
    et offrir la possibilité de proposer sa propre candidature et celle des autres.
  • Parfaire régulièrement le développement des habiletés d’entraide des médiateurs. Le refus de certaines candidatures devrait être fait de manière à ne pas s’aliéner le candidat.

Au départ un système d'expérience doit être développé:
Les jeunes médiateurs doivent être formés puisqu'ils manquent souvent de la maturité et d'expérience pour gérer les conflits, ils doivent développer de meilleures stratégies de négociation.

Les stratégies incluent le jeu de rôle, l'apprentissage actif par résolution de problèmes (problem-based learning).
Si possible, les ateliers devraient être dispensés dans des endroits éliminant le plus possible les distractions des participants à la formation de médiateur.

Sessions de médiations par les pairs, éléments clés:
Le but est de s’éloigner des propos blâmants entre les partis et s’orienter vers une solution acceptable pour tous:

  • Les jeunes impliqués dans un conflit complètent un questionnaire pré-session
    établissant les règles de base: volontaire pour résoudre le problème, dire la vérité et écouter avec respect et sans interrompre la version de l’autre parti
  • Les protagonistes rencontrent des médiateurs
    pour voir si la chimie interpersonnelle s’installe et pour s'assurer qu'il n'y a aucun conflit d'intérêt

Les médiateurs

  • Rencontrent les deux partis impliqués dans le conflit
  • Expliquent le rôle du médiateur
    en utilisant l'écoute active et les compétences de communication
    afin de donner l'opportunité aux partis de résoudre le problème avant qu'il ne s'escalade et qu’il résulte en un éclatement d’agressivité.
  • Sollicitent des questions et des clarifications sur le processus de médiation
    avant de commencer
  • Expliquent les exceptions
    à la confidentialité au début de la médiation
  • Demandent si les deux partis souhaitent continuer le processus de médiation

La session: les partis impliqués:

  • Se présentent
  • À tour de rôle, chacun raconte sa version des faits
    se concentrant sur les faits et non sur des accusations, alors que l’autre parti doit écouter sans interrompre l’autre
  • Changent des rôles:
    à son tour, l’autre parti explique sa version des faits.
    Pour faciliter la compréhension mutuelle, on peut demander à chacun des partis de répéter la version de l’autre afin d’en assurer une bonne compréhension

La session, Co-médiateur:

  • Récapitule les faits et les sentiments des deux côtés
    par la vérification et l'accord sur les questions;
    en menant une discussion basée sur une solution et tenant compte de ses émotions
  • Demande aux deux parties s’ils proposent des solutions pacifiques
    ou commence une séance de réflexion sans jugement. Toutes les suggestions sont notées et sont reconnues
  • Mène une discussion sur les solutions
    vérifiant d'autres solutions ou accords sur lesquels les deux partis peuvent s’entendre

Les élèves impliqués dans le conflit:

  • Déterminent les implications des solutions
    en choisissant les meilleures stratégies suggérées
  • Choisissent la meilleure alternative

Co-médiateurs

  • Vérifient l'accord verbal entre les partis
    en s'assurant que chacun ait pu exprimer son opinion sans contrainte et qu’ils sont bien d’accord sur l’issu du conflit.
  • Écrivent une entente indiquant les dispositions prises entre eux
    concernant la résolution de ce conflit (dans leurs mots propres mots).

Co-médiateurs et élèves impliqués:

  • Signent le contrat (tous)
  • S’entendent sur des mesures pour poursuivre le processus

Vérifiant que tous seront mis à profit pour surveiller le respect de l’entente signée.

Co-médiateurs remercient chaque personne de leur contribution au processus,
en les encourageant à redemander de l’aide lorsqu’ils en ressentiront à nouveau le besoin.

Traduit par: Claire Beaumont, Université de Sherbrooke, Qué. Canada.
Voir aussi:

Beaumont, Claire: Les effets d'un programme adapté de médiation par les pairs auprès d'élèves en trouble de comportement, Université Laval, Département d’études sur l’enseignement et l’apprentissage, Faculté des sciences de l’éducation

Voir aussi

La cohésion des équipes d'apprentissage | L'écoute active |
Projets de groupe | Donner des cours particuliers |
Médiation par les pairs | Règlement des conflits coopérative |
Utiliser les remarques | Apprentissage par Problèmes/APP